Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12.02.2013

Pratique hebdomadaire mercredi dès 19 heures à l'Union internationale des télécommunications, Genève

Chers amis d'Almatango et du tango argentin,
 
Elle descendit du tram et se dirigea vers la petite porte latérale par laquelle les danseurs entraient dans la salle. Comme des artistes qui utiliseraient une porte dérobée pour éviter le brouhaha du public ou les sollicitations de journalistes et photographes trop empressés. Elle s'assit à l'endroit où elle avait pris ses habitudes, entre une exubérante plante verte et un improbable alignement de chaises colorées qui donnaient vie, par leur désordre chamarré, à cette salle trop éclairée et trop stricte à son goût.

Il était dix-neuf heures. Elle était en avance, comme toujours. Ou plus précisément, elle était à l'heure... Peu à peu, couples et danseurs isolés entrèrent dans la salle à leur tour. Ils étaient tous accueillis par des embrassades et force rires. Rire et amour, voilà ce qui semblait caractériser ce lieu.

Soudain, elle remarqua quelque chose sur le mur en face d'elle. Cela ressemblait au plan d'une ville imaginaire, inattendue et si plausible à la fois. Le dessin semblait fait d'une demi-douzaine de serviettes en papier. Encre posée d'une main fébrile mais sûre au coin d'une table, sans volonté de laisser une trace. Mais pourquoi avait-il été conservé et trônait-il maintenant contre ce mur ?
 
Elle s'approcha... Le dessin était bien celui d'une mégalopole. Il avait été numéroté. MEGALOPOLE 127. La main était tremblante. De près cela se voyait. Mais ce qui frappait, c'était l'entrelacs de chiffres. Elle comprit bientôt : un calendrier ! Avec des dates au-delà des années, par-delà les siècles, pour un futur public peut-être ? Une prédiction ? Un signal ?

Elle remarqua un des immeubles dessinés. Il était moins noir que les autres et, chose curieuse, ses portes et fenêtres étaient largement ouvertes alors que les autres bâtiments présentaient des façades sombres et fermées. Elle frissonna. Elle se pencha en avant pour mieux observer ce bâtiment plus avenant que les autres et...

Elle passa la porte qui s'ouvrait devant elle.
 
Nous nous retrouverons mercredi soir dès 19 heures pour notre pratique hebdomadaire à la cafétéria de l'UIT, Place des Nations à Genève.
 
A partir de 19 heures, danse libre. Dès 19h30, Alberto & Alicia encadrent le cours débutants. En parallèle, Fernando & Elisa guident la partie commune de la pratique. Cette semaine, un drôle de petit cercle bien sympathique... puisque la dernière fois la neige nous en a privés !
 
A vos chaussures de danse !
 
L'équipe d'Almatango
 
--
 
Vous pouvez suivre nos informations de plusieurs façons, selon vos préférences :
 
- en consultant le site régulièrement à l'adresse http://www.almatango.com/
 
- sur notre blog à l'adresse http://tangoteca.hautetfort.com/
 
- sur notre page Facebook à l'adresse http://www.facebook.com/almatango.geneva

04.02.2013

Pratique hebdomadaire mercredi dès 19 heures à l'Union internationale des télécommunications, Genève

Chers amis d'Almatango et du tango argentin,
 
Nous nous retrouverons mercredi soir dès 19 heures pour notre pratique hebdomadaire à la cafétéria de l'UIT, Place des Nations à Genève.
 
Cette semaine, et pour de bon, grand retour d'Alberto & Alicia qui encadreront dès 19h30 le cours débutants ! En parallèle, Fernando & Elisa guideront la partie commune de la pratique. Cette semaine, un drôle de petit cercle bien sympathique...
 
A vos chaussures de danse !
 
L'équipe d'Almatango

(PS - L'histoire de la mystérieuse ballerine reprendra la semaine prochaine)

28.01.2013

Pratique hebdomadaire mercredi dès 19 heures à l'Union internationale des télécommunications, Genève

Chers amis d'Almatango et du tango argentin,
 
Elle avait retrouvé la nonchalance du détachement, de l'absence d'homme, de la liberté retrouvée... Ah, solitude, prix à payer pour découvrir sereinement le grand large, et les petits bonheurs de la vie ? Elle butinait le monde comme une abeille un champ au nectar offert à tous vents. 

Mais où était passé le désir ? Loin, bien loin, et il avait laissé la place à cette subtile paix intérieure. Ne rien désirer que ce qui se présentait d'instant en instant. Ne rien rechercher, ne rien poursuivre. Mais s'arrêter sans effort à observer, à s'émerveiller... comme lorsqu'une fois de plus, elle entendit cette musique ?

L'histoire allait-elle se répéter ?
 
Nous nous retrouverons mercredi soir dès 19 heures pour notre pratique hebdomadaire à la cafétéria de l'UIT, Place des Nations à Genève.
 
Cette semaine, grand retour d'Alberto & Alicia qui encadreront dès 19h30 le cours débutants ! En parallèle, Fernando & Elisa guideront la partie commune de la pratique. Cette semaine, un drôle de petit cercle bien sympathique...
 
A vos chaussures de danse !
 
L'équipe d'Almatango